Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face

Neuvième enfant des saints Louis (1823-1894) et Zélie (1831-1877) Martin, née à Alençon (le 2 janvier 1873), Thérèse perd sa maman (d’un cancer du sein) à l’âge de 4 ans et demi. En novembre 1877, avec son père et ses quatre sœurs (deux garçons et deux filles sont morts en bas âge), elle vient habiter à Lisieux, aux Buissonnets.

Entrée au Carmel de Lisieux, à 15 ans, « pour Jésus seul», elle retrouve ses deux sœurs aînées, Pauline (Sœur Agnès de Jésus) et Marie (Sœur Marie de Sacré Cœur). A 24 ans (30 septembre 1897), elle meurt de la tuberculose. Grâce à la diffusion de « L’histoire d’une âme» (première édition en 1898), sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus de la Sainte Face est la sainte carmélite la plus connue sur les cinq continents. « Petite Thérèse » est co-patronne des missions (1927), patronne secondaire de la France (1944), plus jeune docteur de l’Église (1997).