Prier

Par ses paroles, le Seigneur a fait ses œuvres
Et la création obéit sa volonté.
Le Seigneur n’a pas donné aux saints
de raconter toutes ses merveilles
Il a disposé dans l’ordre
les merveilles de sa sagesse,Car il est depuis l’éternité,jusqu’à l’éternité
Sans que rien ne lui soit ajouté ni ôté.

Ecclésiastique 43,15-17, 21

IV    O forêts, sombres bosquets,
Qui fûtes plantés par la main de l’Ami,
Pâturage verdoyant,
O pré de fleurs émaillé,
Dites-moi s’II passa au milieu de vous.

V     En répandant mille grâces,
II a passé par ces bois en grande hâte ;
Posant sur eux son regard,
D’un reflet de son visage
II les laissa tout revêtus de beauté.

XI    Découvre-moi Ta présence,
Que la vision de Ta beauté me tue!
Qui pour l’amour est en peine
Guérir ne peut, Tu le sais,
Qu’en présence du visage de l’Aimé.

XII   O Fontaine cristalline,
Si dans le miroir de tes eaux
Tu me laissais voir soudain
Les yeux que sans fin je cherche
Et que je garde à l’ébauche dans mon cœur

XIV Mon Bien aimé, les montagnes
Les solitaires et ombreuses vallées,
les îles étrangères,
Les fleuves au bruit puissant,
Le sifflement des vents porteurs de l’amour

XV  La nuit accoisée,
qui laisse deviné l’éveil de l’aurore,
Le concert silencieux
La solitude sonore
Le souper qui recrée et qui énamoure.

Cantique Spirituel de Saint Jean de la Croix